Il est temps de vous intéresser à vos clients !

Pas de clients, pas d’argent.
Pas d’argent, pas d’entreprise.
A moins que vous soyez bénévoles.

Imaginez …

  • une piscine sans baigneurs
  • une maison sans habitants
  • un jardin d’enfants sans enfants

Inutiles.

Sans clients, VOUS êtes inutile.

Vos clients sont votre raison d’être.

C’est pourquoi ils doivent être au coeur de votre réflexion.

Le temps des entreprises qui développaient un produit ou un service dans leur coin pour le pousser ensuite vers les clients à grand renfort de publicité télé et de bataillons de commerciaux en costume- cravate est révolu. Les grandes entreprises l’ont compris depuis longtemps. Les start-up également.

Entre les deux, nombre d’indépendants, entreprises individuelles, TPE et PME n’ont malheureusement pas assimilé ce changement de paradigme, et en paient les conséquences.

Il est temps de vous y mettre

Alors, si vous n’avez pas assez de clients aujourd’hui, au lieu de vous apitoyer sur votre sort, au lieu d’accuser le contexte actuel, interrogez-vous :

  • Pourquoi n’ accourent-ils pas ?
  • Qu’est-ce que j’ai pu oublier ?
  • Qu’est-ce que je n’ai pas encore compris ?
  • A coté de quoi suis-je passé(e) ?

Concrètement, ça veut dire comprendre :

  • qui ils sont
  • leurs modes de vie
  • leurs centres d’intérêt
  • leurs valeurs
  • leurs besoins
  • leurs attentes
  • leurs envies

et j’en passe !

Car c’est en les comprenant véritablement que vous pourrez créer des produits ou services qui leur plairont vraiment, et assurer la croissance et la pérennité de votre activité.

Et ça, c’est valable QUELLE QUE SOIT LA TAILLE de votre entreprise.

Même si vous êtes tout(e) seul(e).

Comme Eric.

Comment Eric a mis ses clients au coeur de son offre

Eric, par exemple, a appliqué ce principe à son activité de massages de bien-être qu’il exerçait depuis un an et qui peinait à décoller.

Avant que nous travaillions ensemble en coaching individuel à la redéfinition de son offre, Eric proposait des « massages de bien-être, en utilisant différentes méthodes : reiki, massage thaïlandais, massage aromathérapie ». On pouvait réserver l’un ou l’autre au choix.

En travaillant sur la connaissance de ses clients, Eric a compris que le type de massage n’était pas ce qui importait le plus à certains. Beaucoup de personnes veulent un massage pour ressortir dans un état souhaité : pour tel ce sera être détendu, pour tel autre plein d’énergie. On parle ici de bénéfices, pas de techniques.

Nous avons ensuite travaillé sur ces deux portraits types de clients potentiels pour les comprendre le mieux possible. Ils sont très différents, on ne leur parle pas de la même façon. Le discours limite new age passe pour certains mais fait fuir les plus rationnels.

Eric a revu son offre en ajoutant une entrée par bénéfices (détente, énergie), et nous avons écrit des textes descriptifs adaptés aux attentes de chacun de ses types de clients.

Il est toujours difficile de connaître la contribution d’une action en particulier, mais la clientèle d’Eric s’est ensuite développée.

Apprenez le grâce à notre atelier
Anticiper les besoins & les réactions de mes clients